eurl ou sasu

EURL ou SASU ?

Temps de lecture : 2 minutes

EURL ou SASU, c’est la question de choix que les entrepreneurs qui sont seuls dans l’aventure entrepreneuriale se posent. 

L’EURL désigne une entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée. C’est une forme de société créée par un associé unique. L’EURL est une dérivée de la SARL. 

Il ne faut pas confondre l’EURL et l’EIRL. Cette dernière n’est pas une forme de société, mais une forme d’entreprise individuelle (distinction entre entreprise individuelle et société).

La SASU désigne la société par actions simplifiée unipersonnelle constituée par un associé unique. Elle est la dérivée de la SAS (société par actions simplifiée). La SAS et la SASU bénéficient d’une grande souplesse, c’est-à-dire que les associés peuvent organiser librement la société.

EURL ou SASU, quelle comparaison ? Il n’existe pas de recette miracle pour comparer une EURL à une SASU. Nous ne pouvons pas donner une réponse catégorique. Il n’y a pas de forme juridique idéale. Est-ce que l’EURL est mieux pour moi ? Est-ce que la SASU est plus avantageuse ? Tout dépend des cas et des critères personnels de chaque créateur d’entreprise.

Néanmoins, nous pouvons mettre en exergues certains critères afin de vous aider à y voir plus clair. Vous trouvez ci-dessous le tableau de comparaison entre SASU et EURL.

 

 

EURL

SASU

Types d’apport

Apport en numéraire

Apport en nature

Apport en industrie

Capital social

À partir de 1 euro

Associé

Associé unique

Personne physique ou morale

Responsabilité de l’associé

Responsabilité limitée à l’apport

   

Président

Uniquement personne physique (associé ou non)

Personne physique ou personne morale (associé ou non)

   

Régime social du dirigeant

Le gérant associé unique de l’EURL est soumis au régime social des travailleurs indépendants (ex RSI).

Le dirigeant associé unique de la SASU est soumis au régime social général comme les salariés.

Régime fiscal de la société

Si l’associé unique est une personne physique, les bénéfices de l’EURL sont soumis à l’impôt sur le revenu (entre 0 à 45% en 2019).


Mais l’option pour l’impôt sur les sociétés est possible dès la création ou après la création. Attention, cette option sera irrévocable.


Si l’associé unique est une personne morale, les bénéfices sont soumis obligatoirement à l’impôt sur les sociétés (entre 15 – 33 % en 2019).

La SASU est soumise obligatoirement à l’impôt sur les sociétés.

Seuils à partir desquels la nomination d’un commissaire aux comptes est obligatoire

  • Total du bilan : 1 550 000 d’euros
  • Montant HT du CA : 3 100 000 d’euros
  • Salarié : 50
  • Total du bilan : un million d’euros
  • Montant HT du CA : 2 millions d’euros
  • Salariés : 20

Textes de référence :

  • articles L223-1 et suivants du code de commerce
  • articles L227-1 et suivants du code de commerce
Tags: