contrat de travail

Rupture de contrat CDI : Quel mode choisir?

Accès rapide
Temps de lecture estimé : 2 minutes
Cet article est rédigé par Pikol SIENG, Docteur en droit, Diplômé de l'Université Jean Moulin Lyon 3

Le contrat à durée indéterminée (CDI) est la forme de contrat de travail du droit commun. C’est-à-dire qu’il doit être utilisé par principe, sauf des cas d’exception autorisés par la loi. Le CDI valablement formé lie les deux parties. Mais, puisqu’un engagement perpétuel est interdit, l’employeur et le salarié doivent pouvoir rompre le CDI. Cette rupture est strictement encadrée par le code du travail.

Il existe plusieurs modes de rupture de contrat CDI. Quel mode faut-il utiliser ? Tout dépend de l’auteur de la rupture. Vous allez donc découvrir dans ci-dessous les différents cas de rupture de contrat CDI. Si vous vous posez la question : comment mettre fin à un contrat CDI ? Cet article est fait pour vous.

Les cas de rupture de contrat CDI à l’initiative de l’employeur

Pour mettre fin au contrat à durée indéterminée, l’employeur peut envisager de :

L’employeur est également libre de rompre le CDI pendant la période d’essai. Attention tout de même que dans certains cas, le juge peut considérer que la rupture est abusive.

Les cas de rupture de CDI à l’initiative du salarié

Le salarié peut prendre l’initiative de rompre le contrat CDI :

Le salarié est également libre de rompre le CDI pendant la période d’essai, sans avoir à se justifier.

La rupture d’un CDI à l’amiable : Rupture conventionnelle

L’employeur et le salarié peuvent également se mettre d’accord pour mettre fin au CDI. C’est ce que l’on appelle la rupture conventionnelle. L’initiative peut venir de l’un ou de l’autre des parties.

Félicitation d’être resté(e) jusqu’à la fin. Alors, j’espère que vous repartez avec un esprit plus clair. N’hésitez pas à parcourir le Site pour compléter vos informations.

Posez votre question juridique.

J'y vais.

Evaluez cet article !

Votre évaluation contribue à l’amélioration du contenu de l’article.

Merci de votre confiance !